Psychologue, auteure & conférencière

L’acceptation: qu’est-ce que ça signifie?

Date

Accepter veut tout simplement dire : « C’est ce qui est là. » Et non : « C’est positif ou négatif », « bien ou mal », « bon ou mauvais ».

L’acceptation consiste à être en contact avec vos pensées, vos émotions et vos sensations physiques, à les observer sans les juger. Elle ne signifie évidemment pas de baisser les bras, de vous résigner, d’abandonner la partie ou d’accepter n’importe quoi. Elle ne renvoie pas à des situations ou à des comportements qui peuvent être changés. Elle s’appuie plutôt sur le choix d’accueillir avec compassion ce que vous expérimentez, peu importe ce que vous expérimentez, juste comme c’est.

En explorant avec ouverture ce qui se passe en vous, vous en arriverez à reconnaître ce qui est là et à mettre des mots sur ce que vous ressentez et pensez, sans en amplifier les conséquences. Par exemple, vous pourriez vous dire : « Je ressens actuellement de la tristesse » et non « Je vais mourir de tristesse » ; « Tiens, j’ai un étourdissement » plutôt que « Je vais perdre connaissance » ; « Voici ma peur d’être jugé » à la place de « Je ferai rire de moi ». Cela vous aidera à accepter votre expérience du moment telle qu’elle est.

Son but n’est pas que vous vous sentiez mieux. Elle vise plutôt à mieux ressentir ce qui se passe en vous, que cela soit agréable ou pas. En abandonnant la lutte, vous gagnez du temps et de l’énergie pour vous recentrer sur ce qui a de l’importance pour vous, et pour profiter pleinement de la vie.

PLUS
articles

Cessez la lutte!

« Ne laissez plus l’anxiété diriger votre vie ! » Et si le secret n’était pas de lutter contre l’anxiété mais d’apprendre à vivre avec

Lire plus »